Vous êtes ici: Home > Trois Quatorze >  Témoignages > Ça n’a rien à voir

Ça n’a rien à voir

Le stage à Paris – avant le grand départ – était vraiment génial. Le vol Paris/Chicago est passé très vite : je me suis retrouvée en classe affaire (va savoir pourquoi) avec trois filles de PIE : menu à la carte, trop d’espace, siège qui s’allonge… conclusion : 9h 25 de confort! Ensuite Chicago/ Omaha : ma mère d’accueil m’attendait à l’aéroport. On avait 2 h de route pour arriver à la maison, j’ai dormi car j’étais crevée et je ne comprenais rien à ce qu’elle me disait….. J’ai été à l’école dès le lendemain pour choisir mes matières et l’après-midi j’ai été en cours normal. J’ai pas compris une phrase…

Maintenant, après un mois et demi, ça va beaucoup mieux côté langue, je commence à comprendre pas mal de choses. Sinon ma famille est à l’opposé de ma famille française donc c’est un peu dur niveau adaptation, mais j’espère que quand je saurai parler, ça ira mieux. Sinon, je nage dans le club de la ville. À partir de mi-novembre la saison de natation débute ; on nagera donc de 5h 30 à 7 h 30 le matin, et de 16 h à 18 h le soir. L’école est vraiment différente de l’école française, elle est beaucoup plus libre, les élèves s’habillent comme ils veulent, ils mangent en cours; les profs sont beaucoup plus relax, on sent qu’ils aiment ce qu’ils font. Ils sont à l’école dès 7 h 30 le matin, pour que les élèves puissent venir les voir s’ils ont besoin d’aide (chose que j’imagine très mal en France). Je vais à la messe le dimanche : ça n’a rien à voir avec l’église française, c’est carrément plus moderne… peut être même trop ! J’ai fait une émission de télé pour la chaîne locale avec les autres « exchange students » de l’école, c’était super sympa. Dans ma famille il y a un autre étudiant qui vient de Hollande. Ma famille et mes amis en France me manquent vraiment , il y a des moments où j’ai vraiment le « Homesick », mais mon moral évolue dans le bon sens.

Cécile, Norfolk, Nebraska
Une année scolaire aux USA