Vous êtes ici: Home > Trois Quatorze >  Témoignages > Eczéma

Eczéma

Si vous pouviez seulement imaginer tout l’amour que je reçois, l’attention dont tout le monde me fait preuve, vous ne le croiriez pas. Si vous voulez partir, vous devez être bavard et ne jamais, jamais refuser une discussion. Répondez à tous les sourires qui vous sont adressés. Répétez 1000 fois que vous êtes français ou française, dites sans cesse comment vous vous sentez et à quel point vous aimez les Etats-Unis. Moi, je l’aime ce pays ; et pourtant, depuis que je suis arrivée, il m’a fait souffrir. Je dois prévenir tous ceux qui projettent de venir de ce qu’ils devront supporter et endurer : ils vont devoir rester constamment éveillés ; ils vont devoir trimer grave en anglais. Parfois, vous avez quelque chose de très marrant ou de très important à dire et vous n’y arrivez pas : ça bloque. Là, c’est dur. Ça peut vous pousser à la crise de nerfs ou à la mini-déprime. Dans ces moment-là, vous vous dites : « Mais, qu’est-ce que je fous là ? ; pourquoi j’ai eu cette idée de partir ? Alors, vous en voulez à la terre entière, et à vous-même. Dans ces cas-là, il faut pleurer un bon coup et puis après la vie reprend. Parfois, vous croyez régresser en anglais, mais ce n’est qu’une impression. Il faut tenir. D’autres fois il vous faut supporter votre famille d’accueil ; là vous devrez savoir prendre sur vous-même. Si vous avez de l’eczéma – c’est mon cas -… Et bien, vous allez en faire de l’eczéma, croyez-moi.

Laure, Carlisle, Pennsylvania / Une année scolaire aux USA