Vous êtes ici: Home > Trois Quatorze >  Témoignages > La confusion des sentiments

La confusion des sentiments

Il y a deux mois, cher Trois Quatorze, je te lisais, pour deviner, savoir, ressentir ce qui m’attendait. Aujourd’hui, c’est moi que tu lis. Je vais essayer de te décrire mes impressions et mes émotions, pour que tu les transmettes à ceux qui suivront. Je vais un peu raconter ma vie, ma galère, mon bonheur… en fait, je ne sais plus trop bien.

Tout est si nouveau pour moi, que j’ai l’impression de faire un bond dans le passé, dans mon enfance, lorsque je découvrais le monde qui m’entourait, lorsque j’apprenais à parler. Je ne me souvenais pas que c’était si dur. Ma famille d’accueil est super. Ils sont marrants. Un peu le contraire du cliché que les Français ont des Américains. Nous n’avons pas mangé un hamburger depuis mon arrivée, je mange plutôt beaucoup de légumes. Par ailleurs, ils sont très patients. Est-ce que je suis heureuse ? Je ne sais pas. Mais je sais que je ne suis pas malheureuse. Les jours passent les uns après les autres sans que je ne ressente d’émotions particulières. Je sais seulement que ce que je suis en train de vivre est fabuleux et que ma tête et mon coeur ne fonctionnent plus exactement comme avant, que je suis folle mais que la folie a du bon, et que je ne regrette rien.

Élodie, Fresno, California Une année scolaire aux USA