Vous êtes ici: Home > Trois Quatorze >  Témoignages > Lucie deltona, Florida, USA

Lucie deltona, Florida, USA

Ce dimanche matin est bien ensoleillé. Il fait plutôt frais, ce qui est agréable ! Audy, mon père d’accueil fait la vaisselle en écoutant les Beach Boys. Cela me met de bonne humeur. Voilà 3 mois que je suis aux USA, et je commence seulement à me sentir à l’aise. Je mets en garde tous les naïfs, qui, comme moi, pensent que tout est toujours rose et que les problèmes n’existent pas. Ce début d’année m’a aidée à faire face aux réalités de la vie. Car, croyez-moi, mon entrée sur la scène américaine a été parsemée d’obstacles. Voilà 3 ans que je voulais partir et que je me préparais à ce voyage… Je l’ai fait et je suis tombée de haut ! Mais vous voyez , j’ai tout de même survécu. C’est vrai qu’au bout d’un moment, tout m’a semblé familier et j’ai été gagnante pour le reste !
Ma famille d’accueil est vraiment très gentille. J’ai un frère, Robert, de 15 ans, et une soeur, Angela, qui en a 17. Mes parents Audy et Jenny sont on ne peut plus souriants et très ouverts. On parle de tout et de rien. C’est vraiment très sympa. Hier, nous avons fêté mon anniversaire. J’ai eu droit à des bouquets de fleurs, des ballons partout dans la chambre, des cadeaux, le restaurant et les studios « Universal » pour une soirée « Horror Night ». Une fois rentrée à la maison, des cartes d’anniversaire m’attendaient sur la porte. Et puis j’ai eu droit au gateau d’anniversaire, bien crémeux et infâme (on peut dire qu’ici, ils ne sont pas forts pour les pâtisseries !). Vendredi dernier, nous avons fêté le « Homecoming ». Il faut le voir pour le croire ! Vous pouvez vous fier à tout ce que les feuilletons américains vous racontent à propos de l’école, du bal de promotion, des cheerleaders, des Pep Rallies, des matchs de football… Tout est vrai ! « Homecoming » est une grande fête où tout le monde doit s’habiller classe. Alors moi j’avais trouvé une robe dorée, mais pour trouver les chaussures pour aller avec, ça a été toute une histoire ! Angela a insisté pour me faire des frisettes dans les cheveux : une catastrophe ! Résultat : shampoing à vitesse grand V. On enfile la robe, mais on s’aperçoit que le décolleté est un peu trop généreux : on le racommode avec une épingle à nourrice, puis, ni vu ni connu, on arrive au lycée toutes pimpantes. Résultat : vous dépensez 600F pour passer 3 heures à servir des sodas… Mais c’est marrant ! J’aurais encore plein de choses à dire, mais… En tout cas, merci papa et maman.

LUCIE
Deltona, Florida – USA – Oct. 95