Vous êtes ici: Home > Trois Quatorze >  Témoignages > Metamorphose 7

Metamorphose 7

Pourquoi ne pas commencer par le commencement. La musique dans les oreilles, en route vers Paris, vers la nouvelle vie. Maman pleure, Papa fait les dernières blagues, histoire de détendre l’atmosphère, et moi je repasse ma vie dans ma tête. Je me prépare à renaître. Je sais que cette expérience va me transformer en quelqu’un d’autre, définitivement. Le début n’a pas du tout ressemblé à ce que j’imaginais. On a parfois tendance à se faire des illusions. Certains m’avaient dit que c’était parfait dès le début. Mais, en arrivant à l’aéroport d’Hartford- Connecticut, tout pour moi s’est écroulé d’un coup. Pas de bagages et une famille qui ne ressemblait en rien à celle que j’imaginais. J’ai cru que j’allais péter un plomb. « Qu’estce que tu fous-là ? » « Pourquoi t’as pris ce satané avion ? « Pour te retrouver dans un pays où les gens boivent du “Diet Coke “ au petit-déjeuner, et vivre dans une maison trop petite et sale ? » J’ai pensé alors à revenir, à tout lâcher. Je ne voulais pas faire semblant.

Mais finalement, j’ai décidé de prendre les choses en mains. Je me suis dit que c’était la première étape de l’apprentissage. J’ai fait face. Et ça a payé. Je me suis retrouvée dans une famille charmante et puis tout est reparti. Je ne vais pas vous raconter de salades : le début est dur. Faire sa place, trouver les repères, tenter de comprendre. Mais au final, j’ai grandi, j’ai réalisé beaucoup de choses, sur moi, sur le monde qui m’entoure, sur les gens, sur les relations humaines, sur le travail, sur la culture. Je suis devenue curieuse et débrouillarde, moins timide, plus ouverte, plus sûre de moi, bien dans ma peau. Ici je vis à 100% et j’apprends plus que nulle part ailleurs.

Hannah, Plainville, Connecticut
Une année scolaire aux USA