Vous êtes ici: Home > Trois Quatorze >  Editoriaux > Cyclone et distorsion

Cyclone et distorsion

La simplicité, l’efficacité, et la sincérité de chacun dans la façon de transmettre l’information joue, bien souvent, sur la qualité des interventions de PIE auprès des jeunes et des familles. Et de cette qualité dépend généralement le bien être de tous les participants. Pour nous en convaincre, cette petite farce en forme de chronique.

Trois-Quatorze informe participants et parents que les faits et les noms cités ci-dessous sont totalement fictifs et il faut bien le dire… particulièrement exceptionnels !

Lettre de Patrick à ses parents

Cher Papa, chère Maman. Tout va bien. Aujourd’hui il y a de l’animation en ville. La télé a annoncé que le terrible cyclone «Véronique» risquait de s’abattre sur la région et qu’il pouvait très bien détruire 60% de la ville. Je ne vous cache pas qu’ici c’est un peu la panique, car il s’agit quand même d’un phénomène particulièrement exceptionnel. Mais nous avons déjà eu une alerte de ce genre la semaine dernière et finalement… il ne s’est rien passé. A cette occasion, mon père d’accueil, qui est un bricoleur de génie, nous avait organisé une super planque dans la cave. Sur ordre du shérif, on a tous été aux abris pendant quelques heures. On a mangé, chanté, joué… C’était sympa. Sauf que «Killer» le chien de la famille, qui a peur de tout, et qui aboie pour un rien, a hurlé toute l’après-midi. A part ça, je voulais vous demander de m’envoyer du fric, je n’en ai plus pour m’acheter une cagoule et on me dit que l’hiver est froid dans ce coin-là. Je vous embrasse. Merci de prévenir ma déléguée française que tout va bien.

Message laissé (sur répondeur) par le père de Patrick à sa déléguée en France

Madame. Je vous appelle car nous avons reçu des nouvelles de notre fils. En gros tout va bien. Visiblement il ne s’est rien passé de grave la semaine dernière. Il nous dit seulement que le shérif a prévu un super cyclone sur la ville, mais il nous assure que Véronique, son père d’accueil (qui, entre nous, est vraiment un génie) a pris les devant et qu’il a construit sur ordre du shérif un terrible abri dans lequel ils passeront toute l’après-midi. Mais visiblement sa lettre se veut rassurante. Il nous a bien fait rire en nous racontant que «Killer», qui a peur de tout, passe 60 % de son temps à aboyer. A part ça nous sommes un peu embêtés car il nous dit qu’il n’a plus d’argent et plus de cagoule et que l’hiver est froid ce qui est, en soi, un phénomène particulièrement exceptionnel. Merci d’en avertir le bureau de Paris.
Ah j’oubliais… il nous dit d’embrasser sa déléguée. Alors je vous transmets.

Coup de téléphone de la déléguée française au bureau de Paris.
Véronique, le père de Patrick, qui est un génie, m’a laissé un message. Je ne le sens pas très rassuré. Lui qui (excusez-moi l’expression) n’est pas du genre à aboyer pour un rien, me dit que son père d’accueil aurait prévu une super tornade pour la semaine prochaine et qu’il risque maintenant de passer 60 % de son temps dans une cave. C’est tout de même, en soi, particulièrement exceptionnel, et je comprends que les parents aient de quoi avoir peur ! En plus, dans le message du père, il est question d’un tueur, d’argent qui a disparu, d’une cagoule et d’un shérif. A part ça, il nous dit que sa déléguée, là-bas, l’aurait embrassé. Voyez avec les USA ce qu’il faut faire. Merci.

Fax du bureau de Paris au correspondant.
Nous apprenons par le père naturel de Patrick (et via notre déléguée) que Véronique, son père américain (qui est, en soi, un phénomène particulièrement exceptionnel) aurait organisé une tornade pour la semaine prochaine. Qu’en pensez-vous ?
Il semble également que le shérif de la région soit à la recherche d’un tueur de génie, planqué dans une cave depuis une semaine, après avoir volé du fric et des cagoules et après avoir caché le tout dans un abri. La famille est très inquiète d’autant que l’hiver est particulièrement froid cette année. Merci de nous tenir au courant.
Ah ! Important : il semblerait que la déléguée américaine de Patrick ait passé 60 % de son après-midi à embrasser Frédéric dans la cave !
P.S. Comment se fait-il que le père d’accueil de Patrick ait un nom de fille ?

Message du correspondant américain à Patrick.
Merci Patrick de nous donner quelques précisions concernant le cyclone organisé par ton père d’accueil la semaine prochaine. Merci également de nous dire pourquoi ton père d’accueil se fait appeler Véronique ? De nous faire savoir si le tueur à la cagoule a été arrêté par le shérif et si ce dernier, qu’on dit si génial, a retrouvé la planque où le tueur cache 60% de son magot ? De nous dire enfin combien de temps effectif la déléguée t’a t-elle embrassé dans la cave ? Sinon, n’aies pas peur Patrick : saches que ces événements restent particulièrement exceptionnels!… Surtout l’hiver. Merci de nous répondre vite afin que nous puissions rassurer tes parents.

Coup de téléphone de Patrick à ses parents.
A PIE ils ont complètement perdu la raison. Le correspondant américain m’a appelé pour me dire que mon père qui avait un nom de fille allait organiser un cambriolage avec un tueur de génie dès la semaine prochaine. Je crois qu’ils veulent que je planque 60% de mon fric dans une cagoule pendant une semaine ! A votre avis est-ce suffisant ?

Coup de téléphone affolé des parents au bureau de Paris !
Est-ce que vous pourriez faire rentrer notre fils immédiatement ?!

Merci à André Rose.

Article paru dans le journal Trois-Quatorze n°23