Vous êtes ici: Home > Trois Quatorze >  Reportages > Chronique des Bélugas

Chronique des Bélugas

p_314_54_beluga1EXTRAITS DES PROPOS TENUS SUR LA PAGE FACEBOOK DES BÉLUGAS

En image — Clin d’oeil Béluga, Le Cap, Afrique du Sud

À l’école, on m’a demandé : «À quoi ressemble un chien en France ?»

Une jeune Américaine m’a dit : «Si on va au nord des États-Unis, est-ce que l’on est plus près de la Lune que le reste du monde ?”

Hier soir, pour ma première compétition de natation, j’ai dû retirer tous mes bracelets. J’ai donc enlevé mon bracelet représentant les « Bélugas vert cactus ». C’était la première fois depuis qu’on me l’avait donné. Ça m’a fait mal au cœur…

D’après la prof de français de ma High School, en France tout le monde est socialiste, il n’y a pas de riches et un éboueur gagne la même chose qu’un chirurgien… Why not ? Dans deux semaines, je dois faire un discours de plus de dix minutes sur les abeilles!

QUESTION — Hey ! ça va faire bientôt cinq mois que je suis en Australie et que je me plais, mais j’ai quelques questions auxquelles je n’arrive pas à répondre. Si vous avez une idée, merci de m’aider : Comment savoir si on aime sa famille d’accueil? Comment savoir si on est heureux avec eux?
RÉPONSE — Si tu n’as pas eu de problème, pas d’accrochage et que tu peux leur parler de tes projets, et de quand tu te sens pas bien et de quand tu es heureux… alors c’est que tu as une bonne famille et que tu peux te considérer heureux. Pour savoir si tu l’aimes, y’a que toi qui peut le décider. J’espère t’avoir aidé.
RÉPONSE — Merci !

«Super ! Ma famille d’accueil a un enfant de deux ans ! Je kiffe de jouer avec les bébés !»… ça c’était y’a trois semaines… Aujourd’hui, ça donne : «C’est quoi cet enfant insolent ?»  En fait, le Canada, c’est un Disneyland plein d’enfants casse-couilles. Un monde où les parents n’ont pas le droit de punir leurs enfants, ce qui leur rend tout… mais vraiment tout permis ! J’ai enfin trouvé un truc négatif au Canada, et j’en suis fier!

Ma prof de cuisine s’appelle Miss Bacon!

Aujourd’hui mon frère d’accueil de 7 ans m’a dit : «You’re not enough pretty to be a cheerleader.» La vérité sort de la bouche des enfants…

Je ne parle pas encore assez bien norvégien pour comprendre pourquoi, aujourd’hui en cours d’histoire, on s’est tous mis debout sur nos tables…

Dans ma classe de «Human Development», on n’est que trois, donc on a eu des faux bébés pendant une semaine. Tout le monde pense que c’est génial, marrant… et tout ça et tout ça, et bah moi j’vous dis que c’est affreux… Le bébé me réveille genre sept fois par nuit et à la fin je dors même plus à cause de lui. Bref, je viens de terminer le projet et je peux vous dire que c’était certainement l’expérience la plus dure de ma vie. Bref, j’aurai jamais d’enfants, je les hais.

QUESTION — Help ! Ça veut dire quoi «Thick ?» C’est un compliment ou pas ? I’m so confused.
RÉPONSE — Ça veut dire “épais”… donc si on t’a dit que tu es “thick”… c’est pas un compliment je pense. Deux filles de mon équipe de volley viennent me voir et me demandent : “Est-ce que tu peux parler sans ton accent français, stp ?”!

QUESTION — Je suis le seul à avoir un problème avec l’anglais?
RÉPONSE — Moi franchement ça va largement, je suis comme un poisson dans l’eau. J’étais pourtant un gros touriste.
RÉPONSE — Ah… merci pour ton aide! J’ai eu le droit à la pire technique de drague aujourd’hui : je parlais avec des gars de l’équipe de foot, et là, y’en a un qui me demande de lui apprendre à parler français, je lui demande ce qu’il veut dire, et là, il me sort : «What about : « Can you give me your number? »»Ah, ah! Tout en subtilité les Américains! Mon bracelet BÉluga vient de rendre l’âme… après de bons et loyaux services… J’ai presque envie de l’enterrer.

Article paru dans le Trois Quatorze n° 54