Vous êtes ici: Home > Trois Quatorze >  Témoignages > Anaïs : de Bruxelles au Japon

Anaïs : de Bruxelles au Japon

p_314_57_anais_PIE|bruxellesANAIS, Première candidate PIE à s’inscrire via l’antenne Bruxelloise

Trois Quatorze — Anaïs, tu as choisi PIE pour partir au Japon ; comment as-tu connu notre organisme?
Anaïs  — Comme je voulais partir après ma dernière année, tous les organismes belges m’ont refusée. Après avoir fait quelques recherches sur internet, je suis tombée sur PIE. J’ai voulu tenter ma chance, et j’ai envoyé un mail au bureau national. J’ai reçu une réponse positive dans la journée : bien qu’étant belge, je pouvais faire un dossier.

Trois Quatorze — Qu’est-ce qui t’a plu chez PIE?
J’ai eu un très bon contact avec le bureau national. J’avais eu quelques difficultés de communication avec certains organismes. J’ai donc beaucoup apprécié le fait d’avoir des réponses à mes questions très rapidement.

Trois Quatorze — Quels sont, pour toi, les avantages du bureau à Bruxelles?
J’ai trouvé cela super de pouvoir parler à une véritable personne et ne pas avoir à faire mon interview par Skype. Cela rendait mon projet plus concret. Et puis, le bureau est facile à trouver et très bien situé, sur un grand axe bien connu des bruxellois.

Anaïs est aujourd’hui en attente de son placement au Japon