Vous êtes ici: Home > Trois Quatorze >  Témoignages > Noirs et blancs

Noirs et blancs

C’est un pays merveilleux où j’ai trouvé les gens les plus gentils de la planète. Après un stage très très amusant (mais très fatiguant) j’ai plongé vers Boksburg et ma nouvelle famille. Le soir j’ai été mêlée à une –Birthday party” avec bataille de gâteaux, nouveaux copains et bienvenue ! Le lendemain matin, rentrée en classe, changement d’atmosphère : uniformes, choix des matières, premiers contacts avec les élèves. La discipline à Sunwark Park High est stricte : pas de bijoux, cheveux attachés, chaussures qui font mal aux pieds… Certains matins, au moment d’enfiler mon uniforme, je pense à la France et je me dis que j’aimerais me retrouver chez moi. Mais ma famille et mes amis sont si gentils : toujours quelqu’un pour me remonter le moral. J’ai chaque jour l’impression de m’enrichir et à chaque moment l’impression de vivre l’incomparable. Ici, Le soleil brille et je me dois de penser à tous ceux qui en France commencent à avoir froid. Moi, entre l’école et les activités, je ne m’ennuie pas.
A part ça, les mentalités évoluent doucement ici. A l’école, il y a les noirs d’un côté et les blancs de l’autre. Noirs et blancs ne se connaissent pas bien car ils ne vivent pas dans les mêmes quartiers. La sécurité obsède beaucoup les gens : on me demande, par exemple, de rouler les portières verrouillées et de ne pas utiliser les transports en commun.

Stéphanie, Boksburg
Un an en Afrique du Sud