Vous êtes ici: Home > Destinations > Angleterre > 3 alternatives à Erasmus en Angleterre après le Brexit

3 alternatives à Erasmus en Angleterre après le Brexit

Erasmus

À compter de septembre 2022, le Royaume-Uni n’est plus pays participant au programme Erasmus. Cette conséquence directe du Brexit est particulièrement dommageable pour les étudiants européens en général et français en particulier. PIE offre trois alternatives sérieuses aux ressortissants européens pour réaliser dans d’excellentes conditions leur césure à l’international.

A — L’UNIVERSITÉ AUX USA

Avantages
> Possibilité de partir juste après le bac et de réaliser sa césure avant d’entamer ses études en France (pas d’interruption de parcours universitaire).
> La césure peut être prise en compte dans le cadre de Parcoursup.
> Obtention d’une bourse d’études (indépendamment du revenu des parents).
> Le coût du logement et des repas est compris dans le coût du séjour universitaire.
> Possibilité de prolonger la césure jusqu’à l’obtention du « Bachelor » américain (Bac +4 = Master européen). Le choix de prolonger ou non les études se fait une fois sur place.
> La bourse reste valable sur toute la durée du parcours (de 1 à 4 années).
> L’assurance de maîtriser l’anglais au terme de la césure ou du parcours.
> Une véritable expérience de vie.
> Un parcours d’études qui a une vraie valeur sur le marché du travail.
> Un atout indéniable dans un C.V. (force et originalité du projet).
Inconvénients
> Un coût plus élevé que dans le cadre d’Erasmus, mais néanmoins abordable.
> Le parcours américain n’est pas intégré au cycle d’études français. Les équivalences se négocient au cas par cas, avec l’université ou les écoles françaises.
> Très peu d’organismes proposent ce type de séjour : PIE, ISPA, Terre des langues…
> Une seule destination possible à ces conditions : les États-Unis.

B — AU PAIR AUX USA

Avantages
> Une année de césure tous frais payés : séjour sur place, hébergement, repas, voyage, stage à Manhattan, formation en langue.
> L’année au pair est l’alternative la moins coûteuse qui soit.
> L’assurance de maîtriser l’anglais au terme de son année américaine grâce à l’immersion en famille et dans la société, et grâce aux cours de langue ou de civilisation américaine.
> Une intégration en profondeur dans le pays d’accueil (en famille, à l’école et dans la société) : le pays hôte devient son second pays.
> Un encadrement d’accueil sécurisant.
> Une véritable expérience de vie.
> Séjour très règlementé par le Département d’état américain. Les participants sont contractuellement protégés.
> De nombreux organismes proposent ce type de séjour : Cultural Care, Au pair Care, L’Amérique au Pair…
Inconvénients
> Interruption des études en France. L’année au pair ne donne droit à aucune équivalence.
> Le parcours américain n’est pas intégré au cycle d’études français. Les équivalences se négocient au retour avec l’université ou les écoles.
> Une seule destination possible à ces conditions : les États-Unis.
> Le séjour est difficilement accessible aux garçons puisqu’ils ne sont quasiment jamais choisis par les familles d’accueil.

C — UNE ANNÉE SCOLAIRE DANS UN PAYS ANGLOPHONE

Avantages
> La possibilité de partir avant le bac (ou juste après le bac) : en réalisant cette césure tôt dans son parcours d’études, on en décuple les bénéfices en termes de résultats scolaires, d’apprentissage de la langue et de maturité.
> Une excellente maîtrise de l’anglais au retour : il est prouvé que plus on apprend jeune une langue mieux on la maîtrise.
> Une intégration en profondeur dans le pays d’accueil (en famille, à l’école et dans la société) : le pays hôte devient son second pays.
> Un encadrement d’accueil sécurisant : la famille, l’école et les organismes encadrent et soutiennent le participant tout au long du parcours
> Une césure assez longue (3 à 10 mois) pour être réellement profitable.
> Une expérience de vie inestimable.
> Un atout indéniable dans un C.V. (force et originalité du projet).
> Plusieurs destinations possibles : Afrique du Sud, Australie, Canada, Pays-Bas (programme scolaire bilingue), Nouvelle-Zélande, Sainte-Lucie, USA.
> Plusieurs organismes proposent ce type de séjour : AFS, YFU, WEP, PIE.
Inconvénients
> Une intégration qui demande des efforts certains de la part de l’adolescent.
> Une coupure dans la scolarité française (mais d’aucuns, dont PIE fait partie, considèrent que cette coupure est plus un avantage qu’un inconvénient : voir ci-dessus).
> Pas d’équivalence à proprement parler (en termes de diplôme). L’année à l’étranger est une vraie parenthèse. À son retour, le lycéen reprend ses études en France là où il en était.