Vous êtes ici: Home > Trois Quatorze >  Reportages > Dossier Trois-Quatorze & Nine Eleven

Dossier Trois-Quatorze & Nine Eleven

Nine elevenTrois Quatorze n’avait —n’aurait sans doute— jamais parlé du 11-Septembre. il y a là quelque chose qui touche au paradoxe, tant ce journal, de par son origine et sa fonction, est lié à l’ « Amérique » et aux Américains. Il faut dire que Trois Quatorze, qui n’est en rien un journal d’actualité, avait du mal à se situer dans le temps du documentaire, et encore moins dans celui du reportage sur l’événement. Cinq ans après 2001, l’idée nous est venue de demander à ceux qui gravitent autour de l’association —salariés, délégués, correspondants, anciens, amis, parents, participants, lecteurs— de nous raconter leur journée du 11 septembre 2006 et de s’arrêter sur les sentiments qui les habitent ce jour-là.

Libre à chacun de parler ou non de 2001, de décrire l’ordinaire ou l’extra-ordinaire de leur journée. L’espoir alors est que se dégage de cet ensemble de comptes rendus très personnels, quelque chose qui ressemble plus à une fiction qu’à la seule réalité, quelque chose qui soit plus le conte d’une famille —aux liens lâches mais pas si ténus que cela— qu’une réflexion supplémentaire sur l’entrée dans le XXIè siècle, sur la fin des utopies, sur la chute du capitalisme ou sur celle de l’empire américain… Puisse cet espoir s’être concrétisé dans ce long article où sont regroupés quelques 80 dessins, photos ou textes.

Un jour de 2001, le 11-Septembre est devenu date universelle. Ce jour et ce qu’il représente appartiennent désormais à tout un chacun, et maintenant, un peu plus qu’auparavant, à la grande et mouvante famille de PIE.

Propos recueillis par Xavier Bachelot

[/su_tabs]