Vous êtes ici: Home > Trois Quatorze >  Reportages > Ma High-School au Canada

Ma High-School au Canada

MA HIGH SCHOOL AU CANADA

La journée d’un lycéen, ici, ça ne se résume définitivement pas à suivre les cours les uns après les autres avant de rentrer chez soi. Parmi les activités du lycéen, il y a des rendez-vous réguliers, où tout le monde est présent : ce sont les « community meetings ». Dès que les hauts parleurs dans les classes annoncent « community meeting, community meeting… Now in the gym ! » (le « gym », c’est la salle de sport polyvalente avec une petite scène. Depuis seulement trois semaines que je suis au lycée, il y a déjà eu plusieurs rendez-vous.

Une fois c’était pour la venue de Sandra Schmirler, médaille d’or de Curling aux derniers jeux de Nagano, et plusieurs fois championne du monde. C’est aussi une ancienne élève de notre « high school ». Elle est venue répondre à nos questions. C’était passionnant de l’écouter raconter ses souvenirs de lycée et de nous rapporter des anecdotes assez drôles sur les J.O.
Quelques jours plus tard , le rassemblement avait pour objet le « pep rally », le show annuel de présentation des différentes équipes de sport du lycée. C’était très animé car chaque équipe qui défilait avait droit à sa musique , à des jeux de lumières et aux acclamations des « pom-pom girls », des profs et des élèves.

Une autre fois, les pompiers sont venus faire un compte-rendu à l’aide de diapositives, sur leurs interventions après l’accident d’un train qui, quelques mois plus tôt, avait déraillé sur le territoire de la commune. Ils nous ont fait prendre conscience de l’ampleur des moyens déployés par l’évacuation des 200 passagers (blessés et 1 mort). Ils ont encouragé les plus âgés d’entre-nous (16-18 ans) à s’engager dans la caserne des pompiers. Ce fut très instructif.
Dernièrement un magicien est venu nous proposer des tours simples mais épatants.
Bref, les « community meetings » c’est vraiment « lots of fun ».

Yannick Traeger
Biggar composite High School – Grade 12
Saskatchewan – Canada

Article paru dans le journal Trois-Quatorze n°31