Vous êtes ici: Home > Trois Quatorze >  Témoignages > Aurélia, Moscou, Russie

Aurélia, Moscou, Russie

Je viens juste de recevoir le dernier « Trois Quatorze » et il m’a fait chaud au coeur. Ca fait du bien de voir qu’on n’est pas seule au monde… En pensant à ces trois mois déjà passés en Russie, je suis étonnée de voir à quel point mes impressions ont évolué. Le premier mois, je l’ai vécu dans l’euphorie et l’excitation. C’était la nouveauté. C’était l’entente parfaite avec Macha, ma soeur. Le deuxième mois, j’ai commencé à poser un regard déjà d’habituée sur ce qui m’entourait ; et les coups de blues ont commencé, petit à petit, à apparaître. Je trouvais un prétexte pour téléphoner aux parents, j’attendais avec une impatience toujours croissante les lettres de ma famille et mes amis etc ; et la relation avec Macha à commencé à se dégrader. J’ai découvert alors que ce n’était pas facile de s’adapter et de vivre avec quelqu’un du même âge, au caractère incompréhensible (et, soi-dit en passant, plutôt invivable !). Au début du troisième mois, c’est à dire le jour de mon anniversaire, la situation est devenue très difficile. Maintenant ça va mieux. En fait, ça fluctue en fonction de l’humeur de Macha. Heureusement que ses parents sont adorables avec moi, ça m’aide à tenir le coup.
Je ne regrette pas du tout mon séjour. Je sais qu’une fois ces difficultés dépassées, ce séjour sera très enrichissant (il l’a déjà été d’ailleurs). Il suffit d’attendre un peu et tout ira bien. Au niveau de la langue, je commence à peine à ressentir les bienfaits de ces 3 mois d’immersion. J’ai déjà pris ma décision : après le Bac, je pars un an au pair aux USA ! Si le système français le permettait, je passerais toute ma scolarité à l’étranger, un an dans chaque pays ! Enfin, j’exagère, je ne pense pas pouvoir être séparée de ma famille une année de plus. En tout cas, le temps passe plus vite qu’on ne le croit. Ah, j’ai oublié de vous dire : aujourd’hui j’ai lu à toute la classe un texte que j’avais préparé sur la Révolution Française, et j’ai reçu un 5/5 après avoir été largement applaudie ! Je ne méritais peut-être pas tant mais je suis très contente. Je vous souhaite à tous de tenir le coup (parents et participants !).

AURELIA. Moscou, Russie