Vous êtes ici: Home > Trois Quatorze >  Témoignages > Bientôt la fin

Bientôt la fin

USA, Midwest, en voiture, selfieEn image : «En voiture» — Clémentine, Lakeville, Minnesota

BIENTÔT LA FIN
Aramé, Oklahoma City, Oklahoma
Une année scolaire aux États-Unis

Comme chaque étudiant d’échange, j’ai passé de mauvais moments, des moments où j’ai juste eu envie de faire ma valise et de rentrer, pour retrouver, en France, mon petit confort et ma vie. Se faire des amis a été la partie la plus difficile: les relations au tout début semblent très superficielles, mais à force de persévérance, des amitiés se tissent et deviennent très fortes. Mon changement de famille d’accueil, très soudain et brutal, en janvier, a aussi constitué un moment faible. J’ai été accueillie —ce fut ma seconde famille— par ma professeure de français, avec qui j’avais déjà beaucoup d’affinités. Ma routine familiale me manquera aussi: les vendredis, les jeux de sociétés, les
soirées films et pizzas, les matchs de basket avec mon père d’accueil.

Une année en tant qu’étudiant d’échange n’est ni toute blanche ni toute noire. Il est important de ne pas lâcher, de ne pas abandonner, quelles que soient les difficultés rencontrées. On ressort de cette expérience différent, changé. Pour la première fois, et grâce à cette année à l’étranger, je me sens fière de moi; je sais maintenant à quel point je peux être indépendante. Tout au long de l’année, j’ai pu développer mon propre esprit critique, je me suis forgé ma propre opinion, sans être sous l’influence de ma famille.

Je me demande vraiment comment je vais réagir en rentrant à la maison, si je verrai les choses différemment. Cette année en tant qu’étudiante d’échange m’a donné le goût de l’aventure. J’attends avec impatience de pouvoir m’engager dans d’autres programmes d’échanges à l’université. ­Je voudrais remercier mes parents pour les sacrifices qu’ils ont effectués tout au long de cette année. Merci d’avoir eu confiance en moi et de m’avoir laissée me lancer dans cette merveilleuse aventure.