Vous êtes ici: Home > Trois Quatorze >  Témoignages > Cher papa, chère maman

Cher papa, chère maman

Je porte une petite chemise blanche, un tailleur noir, des collants noirs, des petites ballerines noires qui me font plein d’ampoules qui font mal (mais moi je fais comme si « tout va bien »), mon petit pull col en V (car le matin il fait frais) et mon manteau noir. J’ai l’impression d’être une secrétaire. Soyez sûrs, Papa, Maman, que vous ne me verrez jamais comme ça en France —
mais j’essaierai de vous envoyer une photo. Je suis en Grade 10 (équivalent de la seconde), avec des filles de 15 ans — certaines sont plutôt mûres pour leur âge. Eden, une fille d’origine indienne, m’accompagne jusqu’à la fin de la semaine, pour que je me familiarise avec l’école. Elle est hyper gentille. On se retrouve tous les matins à son casier. L’école n’est pas si énorme que je le pensais, les cours pas si durs. C’est bien mieux qu’en France. On fait beaucoup de choses en groupe de quatre. On discute. L’école est moderne, toutes les classes ont des vidéos projecteurs — un peu comme le nôtre papa, sauf qu’ici on les utilise ! On regarde beaucoup de vidéos. On nous donne un genre de cahier avec des questions pour le semestre. Quand on n’utilise pas le vidéo projecteur, on utilise l’ordinateur. Les ordinateurs des profs sont connectés au tableau. Ça n’use pas d’encre. Moi je dis : « Whaou, j’ai jamais vu ça ! » Pour eux, la craie c’est le moyen-âge Le premier jour, j’ai eu Drama. Ça m’a marqué. Nous avons joué à « trap trap », « bang bang »… Pas grand chose à voir avec le théâtre à vrai dire… mais bon ! La prof m’a donné mon premier « homework » : je dois lire une feuille… Je ne comprends rien. J’ai eu anglais ; dans un premier temps, la prof m’aimait bien, mais là, elle ne m’aime plus tellement maintenant. On parle trop, je crois ! Maman, je t’assure, c’est pas de ma faute… J’ai besoin d’amies, donc je réponds. Le latin, c’est aussi nul qu’en France. Aujourd’hui, on a fait des découpages. On réécrit une phrase, on fait des dessins autour. Quand c’est bien on a droit à un chocolat. Si c’est pas cool !
En maths, je ne saisis pas trop le sens de ce que l’on fait, mais comme je le fais bien ! J’aide Eden, car elle, elle est vraiment nulle.
Le planning : on commence à 8 h 15. Une intro de 15/20 minutes avec une sorte de prof principale. Deux fois 45 minutes de cours. Puis, c’est « Morning Tea ». À nouveau deux heures de cours. Lunch (50 minutes). Deux heures encore… Et c’est fini. J’ai demandé aux filles de mon groupe comment on rencontrait des gens. Elles m’ont dit « Take the bus ». Mais moi je rentre en voiture. J’ai essayé l’escrime à l’école. Une fois mais pas deux. Ici c’est un sport de looser. Je ferai autre chose.

Marion, Australie