Vous êtes ici: Home > Trois Quatorze >  Témoignages > delphine, Bergen, Une Année en Norvège

delphine, Bergen, Une Année en Norvège

Je suis Delphine, norvégienne depuis plus de deux mois. Il m’est difficile de parler des Norvégiens car je ne suis pas là depuis assez longtemps pour pouvoir généraliser. On peut peut-être dire qu’ils sont à la fois très ouverts et très timides. Ce pays ne ressemble pas du tout au mien (La Rochelle). Là haut, dans le Grand Nord, il y a comme des montagnes, mais elles n’ont rien à voir avec nos Alpes ou avec nos Pyrénées. Les « collines » comme ils appellent ça, sont très escarpées, traversées par l’eau et très boisées (en majorité du sapin et du bouleau). Les maisons sont tout en bois, peintes en rouge, jaune, blanc, rose ! Ma maison est toute blanche, elle est perchée sur une colline (une vraie cette fois) sur laquelle je dois grimper tous les jours, car le bus, lui, n’y grimpe pas.
Je viens de décider de passer des examens en avril. Si je réussis, le diplôme me permettra de revenir étudier à l’université de Bergen. Je suis contente d’être en vacances car nous n’avons eu que deux jours de pause depuis le mois d’août. Je vais passer Noël avec ma famille et le Nouvel An avec les copains. Pour les Norvégiens on peut dire que Noël est un sacré événement. Je pense que cela est dû à ces longues nuits de décembre : en ce moment le jour se lève vers 9h30 et la nuit tombe vers 15H30. Noël dure quatre jours. Les gens mettent des décorations absolument partout dans la maison : bougies, étoiles, « Nisse » (Père Noël). En général ils mettent aussi un sapin de Noël dans le jardin. Durant toute la semaine on entend des chansons un peu partout. Le dernier jour d’école, on a eu « Kosetime ». Ce n’est pas vraiment traduisible. En gros ça veut dire qu’on a pas de cours, mais qu’on discute et qu’on mange. Un sapin est installé au beau milieu du lycée et tous (élèves et profs) on a dansé autour en chantant des chansons de Noël. C’est inoubliable. Essayez seulement d’imaginer ça en France !

DELPHINE – BERGEN
Une année en Norvège avec PIE