Vous êtes ici: Home > Trois Quatorze >  Témoignages > Metamorphose 4

Metamorphose 4

C’est dur de tout quitter, de partir sans savoir ce qui nous attend de l’autre côté de l’océan. J’avais la tête pleine de préjugés et d’a priori ; ils ont tous volé en éclats dès que j’ai posé le pied à l’étranger. Le Texas a été ma première destination. Je ne vais pas vous mentir, j’ai été très déçue quand je suis arrivée. Ma famille d’accueil n’était pas super, mais j’ai fait avec. Plus d’une fois, j’ai eu envie de rentrer chez moi, mais pour quoi faire ? Donc je suis restée. J’ai découvert l’école américaine, ça a été une expérience formidable. J’ai toujours des contacts avec mes professeurs, et beaucoup d’élèves continuent à m’écrire.

Je suis au Mexique depuis environ une semaine, et ici tout me plait, les paysages, les gens, la nourriture. Ma famille d’accueil est super, je m’entends très bien avec tout le monde. Je monte à cheval aussi souvent que je le souhaite, et je suis libre de me promener seule à chaque fois que je le désire (ce qui n’était pas le cas aux Etats-Unis où je ne sortais presque jamais). J’ai beaucoup galéré avec ma famille américaine, et pourtant si c’était à refaire, je le referais sans hésiter. Pourquoi ? Parce que j’ai appris à me connaître, à repousser mes limites. J’ai changé : je suis la même qu’avant et pourtant je suis différente de cette fille qui a pris l’avion pour traverser l’océan un jeudi 4 août 2005.

Adèle, Nopala, Hidalgo
2×6, USA-Mexique