Vous êtes ici: Home > Trois Quatorze >  Témoignages > Stephanie, Kalamazoo, Michigan

Stephanie, Kalamazoo, Michigan

Quand je suis arrivée dans mon nouveau quartier, ma première réaction a été de sourire. Chaque maison avait son panier de basket et, en moi-même, je me suis dit : « On croirait un téléfilm américain ». Depuis je n’arrête pas de sourire. Les gens me posent des questions du genre : « Est-ce qu’on conduit à gauche en France ? Est-ce qu’il y a des » fast-food « ? Ma nouvelle petite soeur m’a même demandé s’il y avait des maisons dans notre pays ? Les premiers jours tous les enfants du quartier venaient me voir, mais ils n’osaient pas approcher et se cachaient à moitié. Ma mère me considère comme sa meilleure amie. Mes petites soeurs sont si proches de moi que je pourrais les appeler » superglue« . Quand je regarde la télé elles viennent s’asseoir dans le même fauteuil ; si je m’allonge dans ma chambre elles viennent s’asseoir sur mon lit. Elle sont adorablement envahissantes.
A l’école j’ai déjà essayé le basket-ball et le cross-country, je prends des cours de conduite et je fais partie du « Classic club ». Mes journées sont surchargées. Pour ne pas dépenser l’argent de mes parents je fais du baby-sitting. Tout le quartier me connaît et m’apprécie. A part ça, je fais du roller avec ma grand-mère et je vais à l’église tous les dimanches. Je parle religion pendant 3/4 d’heure avec les autres jeunes. Ce n’est pas obligatoire, mais j’y vais car on mange des beignets. Bonjour PIE. Bonjour la France. A la prochaine.

STEPHANIE. KALAMAZOO. MICHIGAN