Vous êtes ici: Home > Trois Quatorze >  Témoignages > Trouver chaussure à son pied

Trouver chaussure à son pied

Cher journal, je t’écris depuis la salle informatique du lycée. J’ai un peu de temps. Mon emploi du temps ne sera définitivement fixé que la semaine prochaine. Je serai en « Terza », équivalent italien de la Première, mais en section scientifique. Comme je viens d’avoir mon bac littéraire, je n’aurai pas le niveau en math, physique et bio. Mais j’irai suivre d’autres classes de littérature italienne, d’anglais, de philo. En ce moment, j’aide les élèves en Français. Je vais dans un grand nombre de classes, ça me permet de connaître plein de monde, c’est génial.

Tout se déroule comme dans un rêve. Il y a deux semaines, j’atterrissais à Venise ! C’était splendide. Sur la route qui nous menait à Padoue, nous avons beaucoup parlé, avec Daniele, le père, et sa fille Valeria. À Padoue, nous avons visité la basilique Saint-Antoine. Quelle merveille. À l’arrivée, j’ai fait la connaissance de Claudia, une femme géniale, un coeur en or.

Le lendemain, grâce à Vale, j’ai rencontré plein de jeunes. Le soir nous nous sommes retrouvés sur la Piazza pour discuter et rigoler, puis nous sommes allés dormir chez une amie. J’appréhendais un peu la rentrée des classes, mais tout s’est passé comme sur des roulettes. Les profs sont tous adorables avec moi. Je me suis assez bien intégrée à la classe, notamment grâce à Alessandro, dont le père est Français, qui comprend assez bien que je n’arrive pas à comprendre et qui fait preuve de patience. Grâce à Ilaria, une fille de ma classe, je me suis inscrite dans le club de basket de Padoue. Le niveau de l’équipe est assez proche de celui de mon équipe en France… Vous voyez c’est le pied.

Carine, Padova / Un an en Italie