Vous êtes ici: Home > Trois Quatorze >  Témoignages > Parcours

Parcours

Mes premiers temps en Italie ne se sont pas passés super bien. J’ai mis beaucoup de temps à m’adapter à ma nouvelle vie et à cette mentalité très, très retardée ! Au début donc, j’étais un peu rebelle, je n’avais pas envie de gâcher mon séjour. Et maintenant je suis très heureuse et mon séjour se consume beaucoup trop vite. Dans ma première famille, ça ne s’est pas très bien passé. Je ne faisais rien. Le matin j’allais à l’école, j’étais très attentive – comme je sais l’être, j’étudiais beaucoup. L’aprèsmidi, je ne pouvais pas sortir et je ne faisais rien. La jeune fille de la famille d’accueil (avec qui je m’entends très bien maintenant) ne faisait rien d’autre que de dormir tout l’aprèsmidi. Ah ces Italiens ! Je m’ennuyais à mourir. Alors je me suis interrogée sur mes motivations, je me suis remise en questions, et j’ai fait un gros travail sur moi-même. J’ai décidé finalement d’être plus attentive aux choses susceptibles de m’intéresser. Rapidement je me suis fait des amis – car je ne suis pas associable. Mais comme ces amis ne plaisaient pas à ma famille, j’ai décidé de changer de famille – non pas parce qu’elle n’était pas ouverte ou disponible, mais parce que, malgré mes efforts et ma sincérité, nous n’arrivions pas à trouver de terrains d’entente. Aujourd’hui je vis chez une amie. Je suis « trop » bien, calme et sereine. À tel point que je voudrais rester ici.

Alice, Bitonto / Un an en Italie