Vous êtes ici: Home > Trois Quatorze >  Témoignages > Sur les chapeaux de roue

Sur les chapeaux de roue

Ma vie va bien. Ma famille est adorable. Ils ont un point en commun avec moi : ils adorent le cinéma. Comme beaucoup de jeunes Américains, mon frère et ma soeur font du foot… Ça, c’est quelque chose. Il faut le voir pour le croire : l’ambiance, les pom-pom girls et tous ces gens qui connaissent les chansons par coeur et qui chantent le plus fort possible. Et la messe, ça aussi c’est quelque chose. La première fois que j’y suis allée, on a regardé « Shreck » ! Il n’y a que des jeunes. Tu peux venir en mini-jupe si ça te chante. Les gens sont très croyants ici. Ils prient même avant de manger. Je suis dans une classe de « Life skills ». On parle beaucoup de la drogue, de l’alcool, des médicaments : ils ont très peur de l’alcool. C’est étonnant, il y a beaucoup de gens qui sont pour la légalisation de la marijuana et contre le fait de prendre une goutte d’alcool. À l’église, le curé utilise du jus de raisin et non pas du vin pour remplacer le sang du Christ : c’est dire ! Sur les murs de la « high school », j’ai vu ce slogan : « Meurtre, accident, vol, viol… arrête l’alcool. » C’est un vrai tabou. J’ai déjà pris trois kilos. Je trouve que tout est bon. Et puis, j’ai honte de le dire, mais un bon hamburger, c’est vraiment très bon et c’est pas de refus. À la maison, mon père d’accueil fait très bien la cuisine et c’est très équilibré ; seulement, on mange trop. Il n’y a pas d’heure. Mais je vais aller à la salle de gym. Il n’est pas question que je revienne avec 10 kg de plus. Un dernier point : les gens vivent à cent à l’heure : jamais le temps de se poser, toujours quelque chose à faire : sport, match, shopping, messe… On court tout le temps… mais tout le temps avec la voiture. On ne marche jamais, et cela me manque un peu. Aucun regret donc. J’étais là pour voir des choses différentes. Et bien je suis servie.

Mélanie, Frankfort, Kentucky
Une année scolaire aux USA