Vous êtes ici: Home > Trois Quatorze >  Témoignages > In the middle of nowhere

In the middle of nowhere

Sheridan Lake, Colorado. Ne cherchez pas sur une carte, vous ne trouverez pas. Deux semaines avant de partir, j’ai eu l’occasion de parler avec le fils de ma famille d’accueil. Je lui demandais comment était la ville, il m’a répondu qu’elle n’était pas très grande, une centaine d’habitants. Je pensais que c’était une blague… Eh bien, pas du tout ! Et le « Lake » est en réalité une flaque d’eau, plantée au milieu d’un vaste champ. C’est intéressant ! Qui dit petite ville, dit petite école. Sans les « exchange students », il n’y a que deux seniors, trois juniors et quelques « sophomores ». C’est assez bizarre de passer de 30 élèves à 2 élèves par classe ! Ce qui me plaitdans cette école ce sont les professeurs, ils sont très sympas. Ils ont beaucoup plus de liberté d’action. Dans le coin, les gens vivent et pensent comme il y a 60 ans. Alors une Française qui habite avec un garçon du même âge, croyez-moi, c’est très mal vu. Alors, ça jase ! Quelques-uns me prennent pour « une fille du Moulin Rouge », d’autres m’espionnent à leurs heures perdues. Au début c’est déplaisant, mais, avec le temps, vous apprenez à en rigoler. Finalement vous faites la connaissance d’autre personnes, qui elles sont adorables et ouvertes d’esprit, et qui vous apprécient. Il y a quelque temps, je suis allée à Oklahoma City. C’est incroyable, j’étais tellement contente de voir des immeubles, des voitures, des grands magasins, de la civilisation !

Anne-Tiphène, Sheridan Lake, Colorado / Une année scolaire aux USA