Vous êtes ici: Home > Trois Quatorze >  Témoignages > Super

Super

Je viens de comprendre pourquoi Trois Quatorze s’appelait Trois Quatorze ! Et ça m’a donné envie de vous écrire. Comment résumer ma folle aventure ? Je suis dans une super famille, super sympa, toujours prête à m’aider. Mes soeurs d’accueil sont supers. La petite a enfin trouvé le grand frère à embêter. La « high school » est super. Je me débrouille bien en cours (« Law & Society », « Photo », « Ingenierie », « Programmation » + les classiques). Il me reste du temps. Alors je suis devenu assistant de français. Je donne donc mes propres cours, en anglais ! C’est très enrichissant. Ici les élèves m’écoutent et me posent un tas de questions sur mon pays, sur les Françaises et sur les plages de nudistes ; les profs sont comme des potes, même la prof principale. Aujourd’hui, on a organisé un déjeuner français. J’ai fait un coq au vin. Et j’ai fait sensation, croyez-moi ! Sinon, chose impensable en France, je fais du sport. Et, encore plus bizarre, je ne suis pas trop mauvais. Le plus étrange en sport, c’est le discours du coach pour remonter le moral des troupes ! Pour en finir avec l’école, je dirai que je me défonce et que c’est super. Ah oui, j’oubliais : j’organise un échange avec mon lycée français et je correspond donc avec mes anciens profs en France.
J’ai des amis qui viennent du monde entier, d’Allemagne, de Suède, du Portugal, du Brésil, de Suisse, d’Angleterre, d’Irlande. Je prends plaisir à chaque seconde. Et quand j’ai un petit coup de barre, je me dis que je serai fier de moi, au retour, et que je pourrai dire : « Je l’ai fait. » En lisant le journal, je réalise que chaque expérience est particulière, qu’il est difficile d’établir des règles, mais que, grosso modo il s’agit surtout d’apprendre à écouter, à regarder, à juger, à réfléchir, à faire vite, à agir. Plus le temps passe, plus je trouve les réactions des uns et des autres inattendues, et plus je les trouve enrichissantes. Personnellement, ce séjour m’en apprend plus sur moi-même et sur l’humanité que sur la langue anglaise. Enfin, vous le voyez, ici tout se passe super.

Yann, Saybrook, Connecticut / Une année scolaire aux USA.